Julien Beaulieu a bien performé lors des Championnats du Monde en Espagne

Julien Beaulieu, âgé de 21 ans et natif de Québec, s’est rendu en Espagne vers le fin du mois de janvier 2011 pour aller compétitionner pour son pays. Il à participer au slopestyle du FIS World Snowboard Championships qui se déroulait à La Molina à proximité de Barcelone. On pouvait suivre ses descentes live sur le web grâce à CBC. Nous l’avons vu se classer pour les finales, ensuite nous l’avons regarder se tailler une 6e place avec une belle descente (ce qui lui à valu 400 points FIS). Suite à cette performance, SnowboardQuebec.com lui a posé quelques questions. Voici ce qu’il nous à répondu entre deux compétition…

Salut Julien! Dit moi, comment c’était ?
Wow, facilement un des plus beaux voyages auquel j’ai participé à cette date. Premier voyage en Europe, donc une première pour moi, et il faut dire que l’Espagne est un pays magnifique, architecture et tout… Anyway, je t’explique mon voyage de façon assez détaillée dans les prochaines lignes, donc pas besoin d’être précis ici…

Le calibre était tu fort ?
Oui, le calibre y était… beaucoup de riders ont atterri des doubles corks et tout. Quand je pense à Seppe Smith, Marku Koski, Petja Peirounen, et tous les Européens qui y avaient… oui les gars étaient très bons. Vraiment les meilleurs riders en Slope Style au monde ? Je dois avouer que non… il y avait le 2e stop du Dew Tour en même temps, alors les vrais de vrais meilleurs riders au monde étaient à ce contest là (et c’est ça le gros problème de la FIS !!). Toutefois, je peux dire qu’il avait beaucoup de skills à ce contest pareil !!

Croyais-tu te rendre en 6e ? Plus haut ou plus bas ?
Non, je m’attendais plutôt à un top 12 ou top 16… veux, veux pas, ça restait quand même les Championnats du Monde !! En fait, mon but principal quand j’ai vu les riders pratiquer, c’était seulement de me rendre en final… soit top 18. Alors, 6e, on peut dire que j’étais très stoked.

Étais-tu plus stressé que d’habitude ou très détendu?
Durant les qualifs j’étais très stressé… parce que mon but était de me rendre en final. Alors, j’avais de la pression, parce que je voulais absolument lander ma run. Ça reste une contest, tu n’as que 2 runs pour tout stomper!! En plus, en voyageant avec tout le staff de l’équipe Canada, on dirait que ça met un peu plus de pression… parce qu’il y a un physio qui s’occupe de toi, un dude qui fait que waxer tes boards, environ 2-3 coachs et le directeur du team Canada… c’est sur que tous ces gars-là s’attendent à ce que tu performes bien puisqu’ils sont venus jusque là-bas pour s’occuper de toi, et on était seulement 4 riders chez les gars. Une chance que le coach Jesse Fulton me faisait rire avant de dropper. Pour les finales, tout le stress est tombé, mon but était atteint, soit de faire les finales, alors je n’avais qu’à apprécier le bon moment que j’avais. Faire une belle run live à la TV et apprécier les 2 dernières runs qui me restait à faire en Espagne… et la dernière journée que j’avais dans ce pays.

Avais-tu ta run en tête avant la compé ?
Avant la compé, je ne pense pas… parce que tu ne peux pas vraiment te visualiser une run quand tu n’as pas vu le set-up encore. Bien sûr j’avais tous mes trucs en tête, et j’y pensais depuis un bout, mais de les imaginer bac-to-bac dans une run, il me fallait voir le parcour avant. En le voyant, je dois dire que ma run s’est formée assez rapidement… même s’il m’a fallu attendre à la dernière journée des pratiques pour avoir ma run top to bottom… il y avait beaucoup de features, soit 5 rails et 3 jumps… ça complique les choses un peu dans ce temps.

Comment ça s’est passé pour ton collègue, Alex Leblanc ?
Alex n’a pu faire que le Big Air malheureusement pour lui, mais il arrivait tout droit du Colorado, et il y a ridé depuis le début de la saison… alors, il avait des trucs en poche très fort pour se classer et peut-être même faire le podium au Big Air. Ces qualifs ne se sont pas passé comme il l’aurait voulu, mais il a quand même lancer un fs 1080 double cork dans les qualifs, et malheureusement il n’a pas réussit à le lander, chaque fois il overshootait de peu en fs 1260. Il faut dire aussi qu’il revenait d’une blessure au pied et il n’était certainement pas à son 100 % durant cet évent. Pour les Slope, je suis 100 % qu’il aurait réussi à se classer très bien aussi.

Toi, es-tu satisfait ?
Plus que satisfait, un voyage en Espagne… Barcelone est une ville extra-ordinaire et on a pu en profiter comme on le voulait. On est allé voir le fameux Club de soccer FC Barcelona dans leur stade qui comptait plus de 90 000 personnes. Un beau crew, tout les riders du Canada ont bien ridé, mon boy Alex qui chill gros avec moi à Barcelone, un bon party le soir du Big Air, avec Zach Stone qui avait 15 % de son 6000 euros à dépenser au bar, en plus d’une belle performance en Slope Style, un voyage de rêve en fait.

Qu’en pensent ton coach et ton entourage proche (amis, parents, etc) ?
Tous très stoked !!! Que dire de plus, c’est sur que Yves Martineau était un peu plus stoked que mon best friend Seb Giguère qui ne ride pas!!! haha. Mais j’ai eu des beaux commentaires de tous, donc merci à tous.

As-tu d’autres grosses compétitions du genre de planifier pour cette saison ?
Bien sûr, j’écris présentement ces lignes à Calgary, pour le Canadian Open, avec Alex Leblanc et Frank Bourgeois. Alex ne peut malheureusement pas rider à cause de son pied, mais moi et Frank nous sommes classés dans les qualifs pour les demi-finales qui nous permettent d’aller rejoindre les pros… qui ont lieu demain en fait. Frank a stompé une très bonne run dans les qualifs et je suis stoked qu’on est passé tous les deux. Donc, on y va pour le mieux qu’on peut faire pour les demi-finales, mais c’est un gros évent ici, 6star TTR, donc gros calibre!! Après ça, on revient à Québec pour la World Cup de Big Air et le Stairs Masters dans le centre-ville de Québec. Après, on retourne encore à Calgary, fuck, pour la World Cup de Slope Style qui a lieu à COP aussi. Après, Us Open, Shakedown, Snow Mission… et ça y va…

À quel point aimerais-tu te rendre aux olympiques?
Au même point que j’aimerais me rendre au X-Games… c’est juste que 2014 pour moi, ça l’adonne bien dans ma carrière… ce sera mon année de mes 23 ans et je crois bien être dans mon pic de talent. C’est un bel accomplissement de se rendre aux olympiques, donc pour ça j’aimerais vraiment y participer… Mais pour moi, les X-Games seraient l’équivalent côté accomplissement dans le snob, mais en fait, ce n’est vraiment pas comparable ces deux évents là…

Et comment as-tu été sélectionné pour cette compé ?
Grâce à mes résultats de mon année dernière. La fédération canadienne de snow a mis sur pied une liste avec un système de points qui classe tous les riders canadiens selon un ranking. La magie dans cette histoire, c’est que la CSF regarde maintenant autant les résultats FIS que les résultats TTR… donc Seb Toutant et Mark Mcmorris sont tous deux au top de cette liste grâce à leurs bons résultats, et ils le méritent, ce sont vraiment les deux meilleurs canadiens. Je suis classé 5e dans cette liste, et pour moi ça représente la plus belle reconnaissance des mes résultats de l’an passé… parce faut dire que le Team Manager de Forum ne m’a pas vraiment reconnu aucun résultat… haha. Une chance que Pat Trottier d’Alternative 113 m’a encouragé en me hookant-up sur son team, un bon move pour moi et pour lui…

Combien de riders y avait-il à cette compé ?
Eumm, il faudrait que je regarde une fois de plus sur la liste de riders qui ont participé…. mais avec les qualifs et tout, on était facile entre 50 et 60 riders. En fait, c’était 4 riders par pays excepté l’Espagne qui, étant donné qu’il recevait l’event, avait genre 10-11 spot je crois…

SBQ souhaite bonne chance à Julien qui est bien partie pour une belle saison. Il compétitionne autant dans le FIS, dans le TTR et sur les autres circuits. Il prend part aux événement de halfpipe, slopestyle, big air et rail jam. Il fait partie de l’équipe du Québec de snowboard freestyle encore cette saison et il est supporté par Alternative 113, I Found, Archibald, Forum et Foursquare.

This entry was posted in Entrevues and tagged , , , , by RP. Bookmark the permalink.

About RP

René-Pierre Normandeau est l'éditeur et le webmaster de SnowboardQuebec.com . Il passe ses journées sur SBQ, sur les pentes enneigées, sur les projets de ses clients ainsi qu'avec sa famille dans les Laurentides. Vous pouvez le suivre sur son site web PolarMédia.ca .

Leave a Reply