Le snowboard 101 : planches

snowboard101-planches
(Une collaboration de François Fontaine)

Le snowboard 101 pour les nuls : Choisir sa planche à neige

J’entends souvent des débutants parler de la nouvelle planche (neuve ou usagée) qu’ils se sont acheté en ligne. Ils parlent du prix qu’ils ont payé, de la marque, de sa couleur et de ses dessins, mais rares sont ceux qui sont en mesure de me parler de sa grandeur et du modèle de leur planche alors que ces derniers points se devraient en fait d’être les plus importants à considérer. Ceci étant dit, j’ai décidé aujourd’hui d’écrire un petit article pouvant servir de guide à quiconque pensant s’acheter une planche, mais qui ne s’y connait pas vraiment.

Dans un premier temps, il est important de savoir ce qu’on a l’intention de faire avec ladite planche. Avoir une planche faite en fonction de nos ambitions est habituellement la meilleure première ligne directrice. Il existe plusieurs modèles de planche toutes conçus en fonction du terrain dans lequel elles seront utilisées.

(Voir le tableau en bas de page)

FREESTYLE
• Par exemple, si une personne désire aller passer le plus clair de son temps de descente dans les parcs à neige à y faire des sauts, rails et half pipe, cette personne devrait opter pour une planche de modèle Freestyle. Les planches dites de Freestyle sont faites plus courtes (donc aussi un peu plus légère!) et plus flexibles permettant ainsi un meilleur contrôle pour toutes manœuvres acrobatiques..!! Ces planches sont dites ‘’symétriques’’ vu que leurs spatules et talons (les bouts de la planche) sont identiques et permettent de descendre des deux côtés sans distinction particulière (Goofy ou regular, nous y reviendrons dans quelques instants…) Les planches de type Freestyle sont celles qui sont le plus recommandées aux débutants justement dû à leur plus grande manœuvrabilité.

FREERIDE
• À l’opposé, il y a les planches de Freeride qui sont, quant à elles, conçues pour favoriser la prise de vitesse tout en conservant une bonne flottaison sur la neige même dans la grosse poudreuse vierge. Les planches de Freeride sont faites plus larges et plus longues que les planches de Freestyle pour justement offrir un meilleur glissement hors-piste. C’est la planche par excellence pour les gens préférant les sous-bois et la neige folle. Bien qu’étant un peu plus pesantes et moins flexibles, elles sont assez polyvalentes pour pouvoir aller descendre dans un parc à neige et y apprécier les sauts/rails. Les planches de Freeride sont considérées comme directionnelles, car bien qu’il soit possible de descendre des deux côtés avec celles-ci, elles sont conçues pour favoriser les descentes d’un seul côté (Spatule plus élevée que le talon de la planche). Ce type de planche s’adapte bien aussi aux débutants n’étant pas certains du type de planche qu’il désire vue leur polyvalence.

ALPIN
• Viennent ensuite les planches Alpines ou de Freecarve. Contrairement aux planches de Freestyle et de Freeride, les planches de Freecarve sont généralement utilisées avec des bottes rigides. Ces planches sont conçues pour les amateurs de vitesse et de courbes serrées sur piste dure et ne sont aucunement conseillées pour faire du hors-piste ou du parc à neige. Les planches de Freecarve sont faites plus longues, moins larges et habituellement moins flexibles que les autres types de planche afin de leur donner une meilleure adhérence à haute vitesse. Ces planches mettent l’accent sur la vitesse seulement et ne sont pas conseillées aux débutants.

BOARDERCROSS
• Les planches considérées comme Bordercross sont quant à elles un compromis entre les planches Alpines et de Freestyle. Elles sont rigides comme celles alpines et larges comme celles de freestyle.

POUDREUSE
• Finalement, il y a les planches de poudreuse ou Swallow tail. Comme le dit leur nom, elles sont faites pour la poudreuse et possèdent une forme particulière. Ces planches sont faites plus grandes, leurs spatules sont pointues et leurs talons sont habituellement plat en forme de queue de pie pour permettre de flotter d’avantage dans la poudreuse.

• Bien qu’il existe des sous-catégories à ces modèles (modèles faits sur mesure), un débutant n’y verrait pas vraiment la différence donc rien ne sert de s’y attarder.

GOOFY OU REGULAR ?
Ensuite, une autre bonne chose à savoir est de figurer si vous êtes Goofy ou regular ce qui, en d’autres mots, signifie que vous devez savoir si vous allez descendre les pentes avec votre pied droit ou votre pied gauche en avant. Plusieurs trucs existent pour figurer ceci et vous pouvez les trouver sur Internet. L’un d’entre eux consiste à vous élancer sur une surface glissante et vous y laisser glisser debout (sur de la glace, dans une pente enneigée ou avec des bas sur un plancher glissant) pour voir quel pied se ramasse naturellement en avant de l’autre. Si votre pied gauche se ramasse en avant, vous êtes Regular et si c’est votre pied droit, vous êtes Goofy. Ainsi, les gens qui sont Regular descendent avec le pied gauche en avant et vice versa pour les Goofy qui ont quant à eux le pied droit en avant lors de leurs descentes.

GRANDEUR
Maintenant que vous savez vers quel modèle de planche vous enligner et de quel côté vous êtes sur une planche, d’autres considérations sont à prendre en compte avant d’en arriver à pouvoir se choisir une planche; votre morphologie!!! Votre poids et votre grandeur sont les deux considérations principales desquels il faut tenir compte en achetant une planche bien que la longueur de vos pieds peut aussi s’avérer un facteur à considérer. Vous trouverez un tableau à la fin de cet article pour vous aider à titre indicatif pour la grandeur de votre planche bien que de façon générale, la plupart des planchistes veulent une planche qui leur arrive entre le nez et le menton. En tenant ceci en compte, les gens qui opteront pour une planche de Freestyle voudront que celle-ci soit un peu plus courte alors que les gens qui opteront pour une planche de Freeride la voudront un peu plus longue. Le poids de la personne joue aussi un rôle à l’intérieur de ceci; une personne plus pesante que la moyenne voudra une planche un peu plus longue que ce qui est conseillé alors qu’une personne plus légère que la moyenne la voudra un peu plus courte.

PIEDS
En ce qui concerne vos pieds, ceux-ci ne doivent pas dépasser sur les côtés de la planche pour éviter qu’ils frottent par terre quand vous virez. Si vous chaussé du 10 ou plus petit, une planche régulière devrait amplement faire l’affaire, mais si ce n’est pas le cas, vous aurez peut-être à prendre une planche plus large pour éviter ces contacts entre vos talons/orteils et la neige. Afin de figurer si la largeur d’une planche vous convient, vous devez mettre vos bottes de snowboard dans vos pieds et ensuite mettre vos pieds (avec les bottes) dans les fixations attachées à la planche dans l’angle désiré. Idéalement, vos pieds ne devraient pas dépasser la planche de plus d’un demi-pouce à un pouce. Si vos pieds dépassent plus que ça de la planche, vous aurez à regarder plus une planche qui est soit Mid wide, wide ou extra wide selon la longueur de vos pieds afin d’en venir à ne pas avoir plus d’un demi-pouce de bottes qui dépasse lorsque vous êtes sur votre planche. Une planche trop large n’est pas mieux qu’une planche trop petite vu que celle-ci augmentera inutilement l’effort que vous devez mettre pour la manœuvrer.
Et voilà, une fois que tout ceci fut pris en compte, vous pouvez maintenant vous concentrer sur la couleur de votre planche, son design, son prix et ne pas avoir l’air d’un débutant pendant votre achat en vous ramassant avec une belle planche qui n’est pas faite pour vous et de laquelle vous n’obtiendrez pas le meilleur rendement possible.

taille-snowboard-grandeur-tableau

Pour toutes questions ou commentaires, n’hésitez pas à m’en faire part!!! Sur ce, profitez-en pour aller voir les planches; il y a souvent des liquidations à ce moment de l’année!

– François Fontaine

12 réflexions au sujet de « Le snowboard 101 : planches »

  1. Allô!! Moi je veux acheter une planche à mon conjoint pour Noël mais je veux pas qu’il le sache. Si j’ai tous les renseignements nécessaires en note comme son poids, grandeur, grandeur de pieds…. Est ce que c’est possible ou il faut absolument qu’il soit présent. C’est un débutant de 36 ans, 5 pieds 11, chaussants des 11-12. Est ce que je serais mieux de prendre modèle Freestyle ou freeride? Pour l’utilité c’est seulement de la descente en famille rien de casse cou!! ? Merci des conseils! !

  2. Bonjour je mesure environs 5pied 3 et je vend ma planche pour un nouvelle et jen ai trouver une très belle sauf quelle mesure 160 cm et je ne sais pas si elle est trop grande pour moi? Merci de me répondre dans les plus bref délais?

  3. Bonjour, je suis une femme qui mesure environ 183 cm et qui pèse environ 62 kg. sachant que j’ai terminé ma croissance et que je débute en snowboard mais que jaimerais bien faire du park éventuellement mais que pour le moment je ferai plus du ski sur piste. me recommandez vous de me procurer une planche de 155 cm? j’ai un excellent deal sur cette planche et lorsque j’aurai maitrisé la planche cela ne me dérange pas vraiment de m’en procurer une autre plus grande.

    merci

    Carolanne

  4. Bonjour
    Je cherche une planche pour ma fille de 12 ans qui en est à sa 2e saison.
    Elle ne fait que de la piste et n’est vraiment pas du genre à aller dans le snowpark. Selon le tableau, je devrais lui acheter une planche de 140 cm. Comme elle est en pleine croissance et que j’ai un bon deal sur une planche de 146cm, est-ce que ce sera vraiment trop difficile pour elle…6 cm de plus?
    Merci

    1. Jai une planche ideal pour elle. 140cm burton feather avec fixture burton flanbant neuve si vous etes interesser apeller moi jva vous faire un deal 5149134151

  5. merci pour vos explications, elles me seront très certainement très utiles. 1 ou 2 petites questions me chicote toujours, y a t’il des marques à éviter ? et quand est-il en ce qui concerne l’usure, comment doit-on juger l’état d’une planche?

    Steve
    Vieux débutant de 40 ans

    1. Bonjour Steve. Merci du bon commentaire! Je ne citerai pas de marque à éviter, car si tu effectue tes achats dans une boutique spécialisé, tu tombera sur de bonnes planches et tu aura des conseils en même temps. Pour l’usure, si tu va dans l’usagé, tien toi loin des planches ayant un défaut important tel un carre qui est bossé ou décollé, une planche fendu ou une base qui été creusé par un objet/roche. Inspecte-là bien visuellement avant. Bon snow!

      1. S’il y a un défaut mais qu’on est débutant, est ce que c’est vraiment grave ?
        Je viens d’acheter une planche à priori à ma taille, d’occasion, elle même achetée d’occasion précédemment et on peut voir Que des défauts sous la planche ont été rebouchés, mais y a un des côtés du snow qui a un défaut… Si j’utilise cette planche que comme planche d’apprentissage pour la saison prochaine est ce que ça va ou est ce que ça va me gêner pour apprendre correctement ? Sachant que je suis grande débutante et pas super téméraire ;)))

Laisser un commentaire