La passion mène à de GRANDES choses

J’ai demandé à un ex-média et vétérant du snowboard québécois s’il acceptait de reprendre son stylo le temps d’un article. Anciennement éditeur du magazine de snow-skate-wake, Objectif-X, c’est un plaisir de vous lancer lire les lignes de celui que l’on surnomme Bono!
-RP

Je me présente Olivier Charbonneau, passionné de planche à neige depuis l’âge de 13 ans (1991). J’ai grandi dans cet univers ou tout est possible, les bindings à 4 troues faisait leur apparition et une communauté d’adeptes se solidifiaient. Les cartes de compétence venaient de disparaitre, le Blacksnow faisait place au Northeck… Les stations commençaient à comprendre le potentiel de mettre les « bums planchistes » dans un même coin que l’on pourrait appeler « snowpark »… C’est dans ce contexte que j’ai fait la connaissance de Danny Lacasse, le gars avec un accent du Lac Labelle.

Danny, c’est une personne qui ne laisse personne indifférent, comme stipulait les publicités de Tremblant avec le slogan « LA JOIE DE VIVRE », et bien laissez-moi vous dire qu’au tournant des années 2000 dans le Vieux Tremblant « La Joie de Vivre » était autour de Lacasse. Ce fier compétiteur qui était de tous les BIG AIR, prenait un malin plaisir à faire monter les enchères. On se rappellera de Dan Lacasse, le grand voyageur, car il « travellait » de gauche à droite et/ou de droite à gauche lors de ses rotations, où encore de sa finale du Côté Obscure en bedaine…

Toutefois, l’objectif était toujours atteint, récolté une partie de la bourse. Si ce n’est pas lui qui offre la tournée, il se la fera offrir. Sa plus grande force était la partie la plus importante, celle qui a forgé ce que le snowboard est devenu, soit l’AMBIANCE, avant pendant et après. Je vous lance un défi; allez parler aux gens d’expérience et demandez-leur si Dan Lacasse ça leur dit quelques choses. Je vous parie que les yeux brilleront et qu’une anecdote savoureuse émergera rapidement.

Aujourd’hui, Danny est toujours actif dans la découverte de nouvelle sensation. Cet hiver, c’est le FAT BIKE qui l’emporte en compagnie de Phil Poirier, ils ont pris un plaisir fou à créer des parcours à Temblant.

LA FONDATION LA FORCE

laforce-anakin
– Le jeune Anakin Lacasse

Cet homme rempli de « joie de vivre » fait partie des parents qui ont un enfant avec une maladie « rare ». Soit, la dystrophie musculaire de Duchene, la DMD, une maladie dégénérative des muscles sans cures ni traitements. Lui et sa conjointe, Marie-Catherine, ont nommé ce jeune homme : ANAKIN. Pour faire avancer les recherches, ils ont mis sur pied la FONDATION LA FORCE.

laforce-anakindanysurf
– Anakin et son père Danny Lacasse

J’ai comme philosophie que l’on récolte se que l’on sème! Bien la famille Lacasse, eux, on le soutient de la communauté de Mont-Tremblant de façon spectaculaire avec plein de façon pour recueillir des dons pour la cause. Pour ma part, j’élargis le rayonnement de LA FORCE dans la communauté de Snowboarder via la mise sur pied de 3 évènements qui ont lieu en collaboration avec la station Belle Neige à Val-Morin.

Tout simplement parce que nos enfants sont du même âge, que les années passées en compagnie de Danny et de la communauté de planchistes, on enrichit mes valeurs d’entraide, de partage, de persévérance, de confiance, de passion et toutes autres valeurs positives. Je vous invite donc, à venir participer à cette aventure qu’est LA FORCE!!!

Venez supporter la fondation La Force tout en participant à un journée de snowboard. Voici les dates :

  • 4 janvier 2015, JAM MINIATURE, pour les moins de 12 ans, merci à OAKLEY pour les prix.
  • 7 Mars 2015, BOARDERCROSS LA FORCE, parcours profilé, profit des billets de journée remis à la fondation
  • 21 Mars 2015, Festival de la Relève, session avec coach pour les 15 ans et moins suivie des JAM.

PHOTOS

Il est aussi possible de supporter la cause avec des dons en ligne ou des items. Voici quelques images de gens qui sont fiers de supporter la cause.

fondation-laforce-vetements

Laisser un commentaire