Répondre à : reglementation de park

Accueil Forums SNOWBOARD – Discussion général reglementation de park Répondre à : reglementation de park

#31375
Gnyus
Participant

Quand j’étais ranger à Bruno on m’avait montré les statistiques des blessures. Même pas 20% des blessures étaient dans le parc pis environ 75% des blessés avaient un casque. Au moins 75% de tous les morts au Quebec depuis 5 ans en ski/snow avaient un casque.

Le coût des assurances c’est le pire prétexte ever pour faire rentrer la nouvelle « réglementation » Qui en passant n’est pas du tout LEGIT, j’vais en parler plus loin. On Quebec, il y avait 3-4 assureurs pour les stations de ski il y a 10-15 ans, maintenant il n’y en a qu’une seule. On peut donc assumer qu’elle a le monopole, et qu’est-ce qu’une entreprise fait en situation de monopole? Elle augmente le prix d’environ 25 à 35%. C’est une situation monopolistique qui est illégale au Canada, mais il en coûterait plus cher à l’ASSQ (association des stations de ski du Québec) de faire un procès à l’assureur que le bénéfice espéré. En plus, Dieu sait que les assureurs ont les meilleurs équipes d’avocats à leur disposition, faque c’est pas gagné d’avance. Qu’est-ce que les stations font pour couvrir l’augmentation des coûts de 25 à 35%? Ils coupent dans les budgets alloués aux activités à rentabilité limité mais clientèle fidèle (le park bien sûr).

Pour couper dans les dépenses de park, quoi de mieux que de faire en sorte que toute les stations coupent de la même manière comme ça chacun s’arrure de garder sa clientèle puisque qu’on normalise la situation, c’est à dire que les parks sont sensiblement semblables d’une montagne à l’autre (mis à part les gros joueurs comme Tremblant, Stoneham, Ste-Anne). Encore une fois, on joue sur la limite de la légalité, les montagnes en s’associant ainsi sont dans une situation oligopolistique où tous s’attendent sur le service à délivré et où la compétition entre station est virtuellement inexistante.

Concernant l’ASSQ, c’est une association sans pouvoir législatif. Donc le pire qu’il peut arriver si une station contrevient aux règlements, c’est de se faire exclure de l’ASSQ et se faire refuser par le seul assureur pour station de ski au Québec. Les propriétaires de stations de dérogent pas car toutes les autres stations se mettraient sur leur dos.

Si des stations dérogent actuellement aux réglementations c’est parce que les parks rangers ont une liberté d’action qu’ils utilisent autant que possible et qu’il n’y a pas de contrôle de la part de l’ASSQ. Si l’an prochain il y a des contrôleurs qui font le tour des stations attendez vous à de la grosse marde comme park.

Voilà qui explique la situation réelle selon moi, certains faits on peut être changé mais la base reste là.