Le Backcountry en 9 au Québec!

Pendant que la cigale chanta sous le soleil radieux tout l’été, qu’ont donc fourmillé les acteurs principaux pour implanter davantage de domaines accessibles pour le hors-piste ? Suffire à la demande sans cesse croissante au Québec pour cet hiver, est-ce possible? Remplir le ventre d’affamés mangeurs de poudreuse qui veulent simplement dévorer tout ce qu’ils peuvent mettre sous leurs palettes était-ce réalisable? Évidemment, un autre pas dans la bonne direction a été fait et les initiateurs ne sont pas restés pris les deux pieds dans la même bottine! Donc, allons de l’avant, et regardons ensemble ce qui a été accompli durant la saison estivale.

Verset 1 : Parc National Jacques Cartier

Pour combler les besoins en demande des utilisateurs des parcs provinciaux, très surprenant soit-il, la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ), offre un tout nouveau domaine disponible (et légal) pour la pratique du hors-piste. À moins de 30 minutes de voiture de la capitale nationale, situé dans le parc de nationale de la Jacques-Cartier, un domaine d’une superficie de 1 kilomètre carré nous est offert. Avec un dénivelé respectable de plus ou moins 300 mètres et sur un versant nord est, l’aire de jeux sera située à l’ouest du centre d’accueil. L’approche devrait être de moins d’un kilomètre et il est à noter qu’aucun travail d’aménagement forestier n’y a été effectué. Seulement les extrémités du secteur sont délimitées. Remarquez aussi qu’aucun tracé prédéterminé d’ascension n’a été fait, ce qui on l’espère n’occasionnera pas trop de problèmes. Le secteur n’est pas entretenu ni patrouillé, mais seulement délimité. Cette zone est fortement conseillée aux personnes initiées. Fait important, il s’agit d’un projet test de 2 ans en vue de voir le support nécessaire que le parc devra effectuer et ainsi voir l’impact et la gestion sur des individus et groupes sur les lieux. Donc si vous désirez garder ce territoire (non acquis), voir plus de domaines hors-piste se développer dans le futur et prendre davantage d’expansion au sein de la SÉPAQ, veuillez voir à au moins respecter les consignes et règlements du parc.


(SEPAQ Parc National Jacques Cartier)

Verset 2 : Le Mont Lyall

Pour continuer avec les projets communautaires, l’équipe d’Accès Chic-Chocs a pour la deuxième année consécutive effectuée l’implantation de sous-bois et divers aménagements forestiers sur le Mont Lyall. Ce site est situé aux abords de la réserve faunique des Chic-Chocs juste au sud de la route 1000. Plusieurs améliorations et implantations y ont été apportées. Le réaménagement d’une nouvelle voie d’accès pour l’ascension, un tout nouveau sous-bois pleine largeur d’un dénivelé intéressant de 280 mètres ainsi que l’élargissement de plusieurs sections ont été faits. Sans contredit, l’endroit sera un incontournable lors de votre prochaine visite dans les Chic-Chocs.


(Mont Lyall l’hiver dernier)

Verset 3 : Le Mont Porphyre

Comme lieu d’introduction au hors-piste, le mont Porphyre qui est situé à Murdochville a aussi été revampé. Un petit nettoyage dans les sous-bois (Saut de la crête, Imric, Rafi, Benji et Molo) a été fait dans les règles de l’art. Les choix de lignes sont nettement plus fluides et il en résulte un endroit de prédilection pour l’initiation au hors-piste. L’accès (à partir de la route) est rapide pour se rendre aux sommets ce qui en facilite le temps d’ascension avec si peu d’approche. À noter que la neige y est toujours abondante dû à la base de la montagne qui est située à au moins 600 mètres d’altitude et le tout disponible sur un versant est.


(Mont Porphyre secteur du saut de la crête et de la 00sex)

Verset 4 : La Vallée Taconique

Pour continuer avec deux des compagnies majeures offrant du Cat-Ski en Gaspésie, une symphonie de scies à chaîne et de débroussailleuses s’est fait entendre tout l’été. Les travaux d’aménagement des sous-bois ont été effectués en harmonie avec la nature par la coop d’Accès Chic-Chocs. À la Vallée Taconique Cat Ski (située aux abords du village de Mont St-Pierre) 2 nouveaux sous-bois (dont un 450 mètres de dénivelé) ont été aménagés portant ainsi à un total de 11 pistes et sous-bois sur un total de 2 versants. Comprenant une superficie totale de 15 000 000 de pieds carrés et un dénivelé de 550 mètres, on y retrouve les plus longues descentes offertes en cat ski au Québec. Du dénivelé ainsi qu’un degré de pente fort intéressant qui n’a rien à envier à l’Ouest canadien. Tous les sous-bois et pistes ont été nettoyés de fond en comble cet été pour augmenter la durée de la saison et pour effectuer les premiers virages très tôt en saison! Le retour de la formule « exclusive » en motoneige qui permet à 4 personnes seulement par jour de s’approprier la montagne sera aussi une offre à considérer. De nouveaux forfaits en collaboration avec le Sea Shack (auberge festive située près de Saite-Anne-des-Monts, qui est selon moi un incontournable) seront offerts. En plus, comme nouveautés cette saison, des sorties guidées en touring seront offertes. Fait à noter que la Vallée Taconique offre toujours la location d’équipement, ainsi que divers forfaits qui peuvent inclure la location du chalet au sommet.


(Image gracieuseté de la Vallée Taconique)

Verset 5 : Le Chic-Chac

Située à Murdochville à 30 minutes de voiture des Chic-Chocs, l’auberge offrant du Cat Ski, le Chic-Chac, a pour sa part aménagé 3 nouveaux sous-bois et amélioré plusieurs autres déjà existants. Le Chic-Chac fait vivre des expériences inoubliables sur 2 montagnes (soit le mont Porphyre et leur fameux terrain exclusif, le mont York). Il est à noter que plusieurs modules (inspiré du Supernatural présenté au BaldFace Lodge par Redbull l’hiver passé) y ont aussi été aménagés. Le Chic-Chac met à votre disposition un nombre impressionnant de 20 sous-bois sur deux montagnes. Il devient donc la compagnie de cat ski qui offre le plus grand nombre de sous-bois et pistes aménagées au Québec (voir dans l’est de l’Amérique si mes sources sont fiables). De toutes difficultés confondues et sur des versants toujours bien orientés pour maximiser les conditions de neige, chacun y trouvera son compte. Il est à noter que vous pouvez effectuer la location d’équipement de hors-piste et que les remontées en motoneige pour les petits groupes sont toujours disponibles. Sur réservation, des formations de groupe peuvent se donner concernant les notions de sécurité en terrain avalancheux. Aussi fait à noter que l’hébergement et la nourriture sont toujours compris dans leur forfait, et ce à prix plus que raisonnable !


(Image du Mont York gracieuseté du Chic-Chac)

Verset 6 : Le Mont Ligori

Maintenant pour ce qui est des stations de ski, en ce qui concerne le Slackcountry, le Massif de Charlevoix a réaménagé, dans le secteur hors-piste, au sommet du mont à Ligori, ses sous-bois 1 et 2. Les tracés ainsi que les champs de neige ont été revampés. La densité forestière est moins présente, donc du terrain plus ouvert vous est offert. Des possibilités comprenant plus de virages dans la poudreuse, plus de variation dans le choix de lignes et le tout en offrant un degré de difficulté fort intéressant à dévaler. En espérant que dans les années à venir, le Massif continuera d’investir avec le potentiel du terrain de jeux qu’ils ont en leur possession!


(Vidéo du Mont Ligori au Massif de Charlevoix)

Verset 7 : Les Guides Torngat inc.

Il est à noter aussi de l’arrivée dans le paysage charlevoisien de la compagnie Les Guides Torngat inc. Basés à Baie St-Paul, ils offrent la possibilité de location de splitboard, des cours d’initiation (incluant guide et location d’équipement pour aussi peu que 99 $ plus taxe), des expéditions ainsi que des cours de formation pour la sécurité en terrain avalancheux. C’est avec beaucoup d’expérience de l’Ouest canadien que les fondateurs et propriétaires de cette entreprise de plein air nous offrent de beaux produits et aussi investissent dans des projets futurs. Ils seront à considérer maintenant et dans le futur dans l’industrie pour les forfaits à destination régionale et internationale.


(Photo à proximité de Murdochville)

Verset 8 : Formations

N’oubliez pas qu’avant de vous aventurer en terrain hors-piste, il est préférable de suivre une ou des formations appropriées pouvant vous aider à prendre des bonnes décisions et ainsi rendre l’expérience positive plutôt qu’en cauchemar. Voici les adresses et liens intéressants pour les cours de sécurité en avalanche (Csa1) et sauvetage en régions éloignées.
www.centreavalanche.qc.ca/horaire.php
www.nevexp.com/formation/cours-davalanche/csa-1/
www.attitudemontagne.com/formation-securite-avalanche/
www.torngatguides.com/csa-1.html


(Image de la grande cuve dans secteur du Mont Albert)

Verset 9 : La Bible Gaspésienne

Mentionnons que le Guide des itinéraires de randonnée alpine des Chic-Chocs sorti l’an dernier peut vous donner un aperçu sur du terrain fort intéressant à dévaler en Gaspésie. Disponible sur le site des publications Espace, il se doit d’être un outil indispensable à prendre en considération.
www.espaces.ca/page/boutique/autres-produits

En conclusion sur cette religion qu’est le backcountry ou hors-piste, il restera toujours des nouveautés locales non mentionnées et souvent cachées au grand public. Dû à l’effort et l’implication des passionnés locaux pour se garder une bonne couche d’or blanc sous leur palette, le tout en secret, il n’en reste à vous de s’investir tout en restant sécuritaire dans la pratique du sport. Si possible, faites toujours affaire avec des compagnies professionnelles qui offrent des services de qualité, des guides qualifiés et certifiés dans leur domaine. Sur ce bon début de saison de hors-piste !

Sites connexes :
Parc de la Jacques Cartier : www.sepaq.com/pq/jac
Auberge, spa et cat ski le Chic Chac : www.chic-chac.ca
Vallée Taconique cat ski : www.vallee-taconique.com
Les Guides Torngat inc. : www.torngatguides.com

– Merci à Simon «D-Woodz» Dubois pour cette collaboration et aux photos des gens mentionnés ci-haut en plus de Seb Desmarais. –

3 réflexions au sujet de « Le Backcountry en 9 au Québec! »

    1. Thanks. Yes, it is «Versants», a side of a mountain. In a wiki way it goes :

      «
      En géomorphologie, un versant est une surface topographique inclinée, située entre des points hauts (pics, crêtes, rebord de plateau, sommet d’un relief) et des points bas (pied de versant, talweg).

      Les vallées sont caractérisées par les pentes et les formes de leurs versants (profils en travers). Le profil d’un versant peut être régulier ou irrégulier (c’est-à-dire avec des ruptures de pente), en fonction de la lithologie et de l’action de l’érosion.

      On définit un versant par :
      son dénivelé
      sa pente
      son profil : régulier / irrégulier (présence de replats, de terrasses fluviatiles) ; versant de forme rectiligne) / versant doux
      son revêtement : sol, affleurement rocheux, éboulis, neige
      son exposition au soleil : voir adret et ubac
      sa végétation (étagement)
      son aménagement par les Hommes (terrasses, etc.)
      »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.