Peetu Piiroinen nouveau champion du monde TTR 0809

Stratton (Etats-Unis), le 21 mars 2009. C’est durant une journée épique de compétition de Halpipe à Stratton, dans le Vermont que le finlandais Peetu Piiroinen est devenu le nouveau champion du monde du Swatch TTR World Snowboard Tour au Burton US Open, étape 6 étoiles. Devant de nombreux spectacteurs et sous un grand ciel bleu, les meilleurs snowboardeuses et snowboardeurs de Halfpipe du monde s’étaient donné rendez-vous pour cette compétition; Torah Bright enlève le titre féminin tandis que Danny Kaas s’impose chez les hommes, remportant ainsi son cinquième titre en Halfpipe à l’US Open.

La pression a considérablement augmenté lors des finales à 8 des femmes et  à 16 des hommes. La bataille pour le titre mondial Swatch TTR se jouait entre Shau White (USA) et Peetu Piiroinen, mais Shaun ayant dû déclarer forfait  à  cause d’une blessure à la cheville, Peetu n’avait plus qu’à se classer dans le Top 8 pour toucher au graal.

Une amplitude énorme, des grabs recherchés et des spins très smooths de la part de rideurs tels que Charles Reid (CAN), Louie Vito (USA) et Markus Malin (FIN) ont donné du fil à retordre à Peetu. Luke Mitrani (USA) a placé la barre très haut lors de son premier run en réalisnt un incroyable Switch Double Backflip qui lui permet de se classer finalement troisième.

Danny Kaas, l’un des meilleurs rideurs de Halfpipe de sa génération était dans la zone quand il s’est élancé pour son ultime run lors duquel il a replaqué Frontside 10, Cab 10, Backside 720 et Switch Alley-Oop 540. Il remporte ainsi son cinquième titre de Halfpipe à l’US Open, ce qui en fait le snowboardeur le plus titré de l’histoire de l’Open. Cependant, Peetu Piiroinen parvenait à améliorer significativement son premier run en enchaînant Frontside 720, Cab 1080, Alley-Oop Backside Rodeo, Frontside Alley-Oop, Frontside 540 et Backside 720. La deuxième place de Peetu en Halfpipe de l’US Open lui permet de s’adjufer le titre de Champion du Monde du Swatch TTR 08/09.

“Je viens d’entendre que j’ai gagné le TTR” a dit Peetu après les finales de pipe. “C’est que du plaisir. Je suis le premier finlandais à inscrire mon nom à ce palmarès, donc c’est super cool. Je suis très content.”

De la même manière, les femmes nous ont livré un contest de très haut niveau avec des finales à rebondissements. Elles se tenaient dans un mouchoir de poche jusqu’au troisième et dernier run lors duquel Kjersti Oestgaard-Buaas (NOR), Ellery Hollingsworth (USA), Gretchen Bleiler (USA) et Kelly Clark (USA) ont élevé leur niveau. Clark semblait avoir pris une bonne option pour la victoire après son premier run mais Torah Bright a surpris tout le monde avec un dernier run éblouissant. Après quelques déboires lors de ses premiers runs, Bright s’est imposé grâce à un run comprenant 720 Indy, Crippler, Backside 360 Indy, Switch Backside 720 magnifique, Backside 540. Ellery Hollingsworth complète le trio de tête.

“Cela fait du bien” déclarait Torah après le podium. “Je viens de me rendre compte que c’est seulement le premier Open et évènement TTR auquel je participe cette année. Je suis donc heureuse d’être présente ici, en bonne santé et d’avoir réussi un run qui me permet de gagner.”

L’US Open a entraîné d’importants changements au sein du Top 5 TTR Femmes, promettant une journée de Slopestyle intense aujourd’hui. Lisa Wiik (NOR) finit neuviième et passe du coup n°2 mondiale derrière Jamie Anderson (USA), toujours n°1 mondiale. Sarka Pancochova (RTC) progresse n°3 mondiale et Kelly Clark est désormais n°5 mondiale.

Le Champion TTR étant connu, il reste à des rideurs comme Chas Guldemond (USA), Kevin Pearce (USA), Antti Autti (FIN) et Risto Mattila (FIN) à défendre leurs places dans le Top 5 TTR, face notamment au québecois Charles Reid (CAN), désormais n°6 mondial et qui finit la saison en trombe. Enfin, malgré son absence en Halfpipe,  Shaun White a encore une chance de terminer n°2 mondial TTR en réalisant un gros résultat en Slopestyle.

Suivez toute l’action du Burton US Open, y compris les news complètes, les classements et les moment forts en vidéos sur www.ttrworldtour.com. Connectez-vous sur www.go211.com pour les rediffusions du Halfpipe et le direct du Slopestyle le dimanche 22 mars.

BUAAS ET GULDEMOND GAGNENT LE SLOPESTYLE 6 ETOILES DU BURTON US OPEN

Stratton (Etats-Unis), le 22 mars 2009. A l’issue d’une difficile journée de compétition  à cause de conditions de neige très changeantes, l’américain Chas Guldemond et la norvégienne Kjersti Oestgaard-Buaas remportent le Slopestyle du Burton US Open, 6 étoiles Swatch TTR. En plus de sa victoire au 6 étoiles et de sa place de n°2 mondial TTR au classement final, Chas remporte également les Burton Global Open Series et empoche 100 000 $ alors que Kjersti peut désormais envisager le titre mondial du Tour.

Plus la journée avançait, plus les finales approchaient, et plus les problèmes de vitesse s’atténuaient. Quinze rideurs venaient de s’élancer pour leur premier run lorsque Guldemond réussit un coup d’éclat que personne ne put surpasser: Frontboard 270 out, 50-50 to Backside 180, Switch Backside Rodeo 900, Backside 1260 incroyable,  Cab 900 et Backside Rodeo qui lui offraient la première place et 20 000 $ supplémentaires.

“Cest super” a déclaré Chas après son triomphe. “Mon corps est tout engourdi. Je ne sens plus vraiment mes membres là maintenant et je ne sais pas trop quoi penser. C’était mon objectif en début de saison de bien figurer sur les deux circuits et j’ai rempli ma mission, je suis satisfait.”

Le québécois Sebastien Toutant est le seul rideur à avoir inquiété Chas avec un incroyable second run qui s’est terminé sur un énorme double cork 1080. Grâce à son premier run des finales, Scotty Lago (USA) complète le podium.

Guldemond a fait preuve d’une grande régularité toute la saison et termine finalement n°2 mondial TTR jute derrière Peetu Piiroinen (FIN), le champion du Monde du Swatch TTR 2008/2009 qui se classe quatrième du Slopestyle. Cinquième du Slopestyle, Antti Autti (FIN) termine n°3 mondial TTR, suivi de Kevin Pearce (USA), n°4 mondial TTR et Risto Mattila(FIN), n°5 mondial TTR.

Les femmes ont rencontré les mêmes difficultés concernant la prise de vitesse sur le parcours et la soudaine tempête de neige qui s’est déclaré lors des finales ne les a pas aidé. Première à l’issue des demi-finales, Jenna Meyen-Weatherby n’a pas pu défendre ses chances en se blessant lors des entraînements. Après deux runs, Kjersi Oestgaard-Buaas a su élever son niveau lors de son troisième passage, incluant Nosepress, 50-50 to 180 out, Cab 540 Indy, Backside 360 Indy, Frontside 360 Stalefish  et un superbe Frontside 720 Mute. Elle remporte le Slopestyle et 20 000 $ de gains.

“C’est un sentiment incroyable,” a déclaré Kjersti “Je ne sais pas quoi dire. Je ne m’attends jamais à gagner, encore moins aujourd’hui puisque j’avais peur que mon épaule se disloque à nouveau. Ouais, je suis vraiment contente d’avori réussi ce run pour la première fois”

Jenny Jones (GBR) réalise un superbe premier run qui lui permet d’obtenir la deuxième place, juste devant Chanelle Sladics (USA), troisième. Même si le sort du titre mondial masculin est scellé, la bataille fait encore rage sur le circuit TTR Femmes à la veille du Roxy Chicken Jam, ultime étape 6 étoiles de la saison. Lisa Wiik (NOR), Sarka Pancochova (RTC), Silvia Mittermueller (ALL), Kelly Clark (USA), Sina Candrian (SUI), Ellery Hollingsworth (USA) et Cheryl Maas (HOL) se rapprochent de Jamie Anderson, l’actuelle n°1 mondiale au classement. Avec sa victoire en Slopestyle à l’US Open, Kjersti Oestgaard-Buaas, actuelle n°7 mondiale est la rideuse la mieux placée pour détrôner Jamie Anderson lors d’un week-end qui s’annonce épique à Mammoth Lakes, en Californie.

Retrouvez les classements TTR complets, les blogs, les vidéos des coulisses du Tour, les rediffusions et résumés des contests sur www.ttrworldtour.com. Le retour en images sur le Burton US Open est assuré par www.go211.com.

Slopestyle jour 3

Superpipe jour 2

Quarterpipe jour 1

Laisser un commentaire