Recap – Snowboard Jamboree 2009

Ce fût un gros weekend pour la ville de Québec. La compagnie organisatrice Gestev ont présenté la coupe du monde de snowboard au Mont Stoneham, à 20 minutes du centre-ville, et une partie des événements étaient directement au centre-ville et dans le vieux Québec.

Le weekend était composé en ordre de : boardercross à Stoneham, half pipe à Stoneham, Kinky Rail Jam à Stoneham, Riders à Stoneham, Big Air au centre-ville, Stairsmasters dans le vieux, Fashion Jam au Capitole, Jambo Jam Open à Stoneham et Slalom Géant à Stoneham. Donc 8 compétitions et un party sur 3 lieux. De plus, un salon d’exposition de photos, d’art sur planches et de vidéos était sur place tout ce temps. Le tout entre le 18 et le 22 février 2009.

Half pipe

Le half pipe nous à présenté un bon calibre de riders venant autant du Québec que de l’Europe et de l’Asie. Bien que les riders venu de loin impressionnaient les juges et la foule, nous avons eu droit à un doublé canadien sur le podium des hommes. L’or et l’argent est allé à Jeff Batchelor et Brad Martin, deux ontariens. Nos québécois ont dominés les qualifications, Gabriel Dussault à manqué d’une seule position pour les finales. Six canadiens dont les québécois Charle Reid, Justin Lamoureux, Dan Raymond et Hugo Lemay fesait partie de la final de half pipe en soirée du vendredi, présentant 12 finaliste, mais aucun d’entre eux n’a vu le podium. Cette compétition à regroupé un total de 62 hommes et 35 femmes. Nous saluons des gars comme Phil Pilon qui ont était sur la piste de 3h du matin jusqu’à 23h du soir avec je crois un seul break !

Demi-lune hommes
1. Jeff Batchelor (CAN) 45,5
2. Brad Martin (CAN) 43,5
3. Markus Malin (FIN) 43,2
Demi-lune femmes
1. Soko Yamaoka (JPN) 44,3
2. Shiho Nakashima (JPN) 40,4
3. Rana Okada (JPN) 37,8
4. Sarah Conrad (CAN) 35,5

Big Air

Une première au Québec, un big air installé dans un centre-ville empietant sur une autoroute. Cette installation qui à probablement du demander l’aide de conception d’architectes en échafaud était impressionnante à voir, surtout du à son emplacement ; autoroute, échafauds, foule, médias, vieilles bâtisses versus nouvelles tours à bureaux, graffitis, etc. Du même coup, on pourrai dire que les cotés en pliwood et les filets de sécurité rouges haut de 10 pieds et accrochés sur toute la longueur venaient grandement nuire à la vue et à l’embellissement du parcours. Du même coup, le village des exposants était peut-être trop à l’écart, mais encore là je crois que ceci pourrait être dû aux angles de vues disponibles. Du côté foule, ce fut réussit. Plusieurs personnes y étaient condensés dans le bas, face à l’atterrissage, et de tous les âges. Ça fesait chaud au coeur de voir toute cette foule et surtout de les entendre encourager chaleureusement et fort les riders premièrement québécois et ensuite les finalistes… ou encore les riders effectuant des gros sauts pour le show tel un double backflip 540 ! Je crois que la ville de Québec sera toujours un endroit où nous entendrons le plus de réaction de foule. Les médias, les VIP et les riders avaient la possibilité de se réchauffer dans des autobus à leur disposition. Les riders étaient escortés en auto du bas de la piste jusqu’en haut, où c’était venteux ce jour, en utilisant les autoroutes fermées. Aucun québécois n’a vu les finales malheureusement. Mais Francois Boudreau et Charles Reid étaient des qualifications, et la foule les ont adorés. Selon moi, j’ai trouvé que c’était un big air différent des nombreux que j’ai pu voir, pas seulement dans sa formule, mais c’était le premier saut jugé par la FIS que je voyait.

Big air hommes
1. Stefan Gimpl (AUT) 52,5
2. Seppe Sits (BEL) 47,4
3. Marco Grilc (SLO) 46,9
4. Neil Connolly (CAN), Whistler, C.-B. 42,9

Stairsmasters

Au même endroit que l’année dernière, face au Capitole, mais avec une formule différente. Cette fois les 30 riders avaient 2 parcours. Le premier partait d’un start et ils devaient sauter vers un arche de bois, le module était un rainbox-box muni d’un wall sur le coté droit. Donc les riders pouvaient soit faire le rail, soit le wall, ou encore juste le jump. Le deuxième était un down-rail en métal, deux pines rondes, avec au bout un angle plat, les marches de ce rails étaient des barils de bières (vides). C’était un beau show à voir, par contre les gens déploraient que la visibilité était difficile, surtout pour le rail qui était à hauteur des gens debout. L’emplacement et le jeux de lumière eux étaient bien réussit ! Cette année le line-up de riders était beaucoup plus diversifié. Ont à pu voir des gars comme Alex Bocage faire des backflips pour la foule, des jeunes talentueux comme Alex Sarrazin exploser le down-rail, des créatifs tel LNP faire tout sauf le module, des spectaculaire comme Kael Hill essayer de nouvelles façon de toucher à un rail… Bref, ce fut un bon show de talent. Les riders devaient faire une session sur un module puis une deuxième sessions sur l’autre, en format jam. Ensuite les 10 meilleurs étaient retenu pour une semi-finale. Des ces dix, 4 passaient en finale, et ces quatre riders étaient Sebastien Toutant, Charles reid, Jason Dubois et Max Baillargeon. Ils se sont livré une bataille de gars épuisé et crinké, touchant chacun 3 fois chaque module une dernière fois. Reid à sortit un genre de frontside wallride to bs 360 out. Jay à été le seul à atteindre le haut du wall. Max à sortie un gros switch noseslide bagel out sur le rainbow… et le gagnant de 5000$ fut Charles !

1- Charles Reid
2- Max Baillargeon
3- Seb Toutant
4- Jason Dubois

Fashion Jam

Un party… un show… une place pour se faire du fun avec plusieurs gens de l’industrie. Cette soirée à été réussit. La parade de mode à été présentée en deux volets avec un entracte entre les deux, question de faire un refill de bière. L’entrée au public était au coût de 20$, la bière commanditaire Tremblay était à 3.50$. Les brands qui présentaient étaient ; DC, Roxy, Quiksilver, Quiksilver for women, Bench, Oakley, Rossignol, Burton, AG, Volcom, Foursquare, Billabong, WESC, Uranuim, IF, Supreme Being, Atmosphere, Rossignol/Castelbajac et Creative Creation. L’endroit le Capitole est déjà une super bonne place pour cette soirée, beau décor, bonne emplacement. Les écrans LG placé dans la salle et les méga géantes écrans, ou mur de lumière en avant sur la scène hautes de toute la hauteur des lieux étaient magnifique. Les montages vidéos des brands lors des présentations aussi étaient bien. On à pu voir Bok effectué deux belles danses sur le stage. En gros j’ai bien aimé et je dit salut aux nombreuses personnes que j’y ai croisé tel Mat et Cris de KartelTV, Frank et Chris de Quik, Fred de Apo, Tico de Teaspoon, André de Burton, Alex de Capita et aux autres que j’oublie ! Selon l’organisation, nous étions 1800 sur place.

Salut spécial à l’équipe de tournage de KartelTV qui à subit une bonne accident sur l’autoroute 40 vendredi direction Québec. Cinq à bord d’une camionnette remplie de stock sont partie de Montréal à 7h et sont arrivé à Stoneham à 20h et ils sont partie filmer immédiatement le pipe ! Proche de Trois-Rivière ils sont demeuré attendant une camionnette de location car la leur était en l’envers dans le champ. Heureusement, plus de peur que de mal. Une voiture ce n’est que de la tôle, on oublie ça derrière nous !

Compétitions amateurs et juniors

Le samedi matin et dimanche avait lieux d’autre compétitions. Le Kinky Rail Jam à couronné les filles Claudia Biron, Ashley Turnbull et Valérie Collin. Le snowboardcross pour à couronné Fabrice Robert et Marianne Laurin-Lalonde dans les 12 ans et moins, et Mathieu Waechter et Marie-Lucie Benoît dans les 13-14 ans. Le Jambo Jam lui à couronnée Michel Grégoire, Nicolas Marcoux et Francis Lachance.

Je salut les riders SBQ qui étaient à Québec dont Guillaume Beaudoin, Guillaume Marquis, Alex Beaucage, Charles Reid, Max Verville.

Je souligne aussi notre team rider Charles Reid qui à été le seul à participer à tout ce weekend sur sa planche. Il à rider le pipe vendredi, il à rider le big air samedi et il à rider et gagner le stairsmaster samedi soir. Voilà pourquoi on pouvait le voir si fatigué !

Les médias et VIP étaient bien traités avec les accès, services, transports, soutients, rabais et repas. Merci !

La compagnie Gestev laisse entendre qu’il pourrait y avoir un retour pour 2010 et 2013. Elle voit cet évéement en expansion. Leur budget est apssé de 1.8 à 2.5 millions. Cette année le weekend était 4 coupes du monde.

Voyez toute les photos du Snowboard Jamboree ici
Voyez le Jamboree en vidéo sur KartelTV ici

SnowboardJamboree – Jour 1 – Half pipe et crash d’auto

SnowboardJamboree – Jour 2 – Big air et Stairsmasters

Laisser un commentaire