Julien Beaulieu récompensé comme athlète élite Hydro-Québec

Hydro-Québec remet 87 500 $ en bourses à 34 athlètes québécois forts prometteurs dans le cadre de la 13e édition de son programme au sein de la Fondation de l’athlète d’excellence.

De ce programme de bourse, Julien Beaulieu fait partie de la classe Élite et il est le seul athlète couronné pratiquant le snowboard. Julien est actuellement âgé que de 20 ans, habite Lac Beauport dans le coin de Québec et fait partie de l’Équipe du Québec en snowboard, dirigé par le coach Yves Martineau.

Julien s’entraîne au Relais et à Stoneham en plus de courrir le circuit de compétition de l’industrie au Québec, les compétitions de la fédération Snowboard Québec ainsi que quelques événements majeurs à l’international. Il roule sur les terrains slopestyle, big air, rail jam et half pipe. Félicitations à ce jeune rider québécois prometteur!


Montréal, le 22 septembre 2010 – Hydro-Québec et la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec ont dévoilé aujourd’hui au Lion d’Or, à Montréal, le nom des 34 athlètes boursiers qui se sont partagé un montant total de 87 500 $ dans le cadre de la treizième édition du Programme de bourses Hydro-Québec.

Cette année, Hydro-Québec a remis 18 bourses de 1 750 $ aux athlètes identifiés Relève et 16 bourses de 3 500 $ aux athlètes identifiés Élite. Les boursiers, qui proviennent de différentes régions du Québec, ont été recommandés par leur fédération sportive respective. « Pour la Fondation, il est essentiel d’intervenir très tôt dans la carrière des jeunes athlètes car ce n’est pas une fois sur le podium, ou à deux ou trois places du podium qu’ils ont le plus besoin de soutien mais bien dès l’émergence de leur talent, quand se manifeste leur potentiel pour intégrer l’élite mondiale » précise Claude Chagnon, président de la Fondation.

Un des objectifs du programme Hydro-Québec est d’aider les jeunes athlètes à gravir les échelons qui les mèneront sur la scène sportive internationale et olympique. À cet effet, 8 anciens boursiers Hydro-Québec ont participé aux Jeux olympiques de Vancouver cet hiver, dont la patineuse artistique médaillée de bronze Joannie Rochette, qui avait été supportée par Hydro-Québec à l’âge de 15 ans, le patineur courte piste François-Louis Tremblay, médaillé d’or au relais et de bronze au 500 m supporté à 17 ans et le skieur alpin Érick Guay, qui a terminé 5e tant en descente qu’en Super G, qui avait lui aussi reçu une bourse Hydro-Québec, à l’âge de 18 ans. « Un de nos critères dans l’attribution de nos commandites sportives est d’aider nos jeunes athlètes à se qualifier aux niveaux national et international. Notre appui à la Fondation en est un exemple concret. Ces athlètes sont nos champions et des modèles pour toute la jeunesse québécoise » a mentionné la directrice des Services de communication au sein de la vice-présidence exécutive – Secrétariat général et affaires corporatives d’Hydro-Québec, madame Myriam Truchon.

Critères d’admissibilité

En plus d’être identifié Relève ou Élite par leur fédération sportive, l’athlète doit être éligible à représenter le Canada aux Jeux olympiques, paralympiques ou aux Championnats du monde dans sa discipline sportive. L’athlète doit s’inscrire dans un projet d’après-carrière qui se traduit souvent par la poursuite d’études secondaires, collégiales ou universitaires. Une des particularités du programme de bourses Hydro-Québec veut que parmi les récipiendaires, au moins une bourse doit être remise à des athlètes provenant de chacune des neuf régions administratives d’Hydro-Québec.

À PROPOS DE LA FONDATION DE L’ATHLÈTE D’EXCELLENCE DU QUÉBEC

La mission de la Fondation est de soutenir financièrement et d’appuyer les athlètes-étudiants dans leur poursuite de l’excellence et de contribuer à la promotion de modèles dans la société québécoise. Au cours des cinq dernières années, la Fondation a distribué près de 2,9 millions de dollars en bourses aux athlètes-étudiants et a comme objectif de hausser son montant annuel de bourses à 1 million de dollars dans le cadre de son plan 2010-2015.

Laisser un commentaire