Recap Ride Shakedown 2013

Deux jours bien rempli!

Le Ride Shakedown présenté par Vidéotron au Mont Saint-Sauveur a réussit une fois de plus à épater la scène du snowboard, du sport québécois, des médias et des visiteurs de tous âges. Un vendredi occupé par les amateurs et semi-pro en journée qui ont tenté de trouver une place avec les pros. Un rail jam du vendredi soir où les gars sortaient des trucs pas possible sur les rails. Un samedi sous le soleil suivi d’une finale en soirée où les riders et la foule était en feu.

SnowboardQuebec.com était sur place. Voici nos photos des deux jours en plus des vidéos, résultats et communiqués officiel.

PHOTOS


Voir les photos du rail jam pros et du samedi pro


Voir les photos du rail jam Amateur du vendredi


Voir les photos des qualifications Amateur du vendredi

VIDÉOS


Recap vidéo su weekend et de la grande finale


Le rail jam


La qualifications amateur


La mi-temps Mini Pro

RÉSULTATS

Finale pro
1. Antoine Truchon
2. Sébastien Toutant
3. John Versteeg
4. Matts Kulisek
5. Charles Reid

Rail jam pro
1. Jérémy Cloutier
2. Francis Bourgeois
3. Jonathan Truchon

Qualification amateur rail jam
1. Craig Goowelos
2. Stéphane Fortier
3. Nickolas Seguin

Qualification amateur jump et rail
1. Christopher Houle
2. Craig Goowelos
3. Cody Lee

COMMUNIQUÉS

Antoine Truchon gagnant du Ride Shakedown 2013
Sébastien Toutant médaillé d’argent

Saint-Sauveur, 6 avril 2013 – Le Québécois Antoine Truchon a été couronné samedi soir, lors de la grande finale du Ride Shakedown présentée pour une 12e année au Mont Saint-Sauveur. L’athlète de 22 ans s’est imposé dans une épreuve serrée devançant le champion en titre Sébastien Toutant, sous les yeux de milliers de spectateurs.

La compétition Ride Shakedown, qui comporte un saut (big air) et un module de rampes avec quatre options, a réuni 33 riders en demi-finale qui ont repoussé leurs limites afin d’impressionner les juges et accéder à la grande finale qui regroupait 10 athlètes.

Les finalistes avaient alors 90 minutes pour réaliser trois descentes jugées. Les deux meilleures ont été retenues pour le pointage final. Cette approche décontractée, au cœur du format unique de compétition du Ride Shakedown, est vraiment appréciée par les athlètes. Elle leur permet de montrer leur savoir-faire, ce qui a donné à la foule tout un spectacle.

L’excitation ne pouvait être plus grande puisque Truchon, de Sainte-Adèle, et Toutant, de L’Assomption, étaient tous les deux à égalité en tête de l’épreuve après leurs deux premières descentes. Le premier a finalement eu le dessus sur le deuxième lors de la manche ultime, en réussissant un front side 1260 double cork sur le saut puis un boardslide to fakie sur la rampe triple flat pour amasser un total de 65,2 points pour ses deux meilleures performances.

« Je suis vraiment content de ma dernière run. Ç’a été une belle compétition pour Sébastien et moi. L’année prochaine, ça va brasser encore plus! » a raconté le vainqueur qui met la main sur une bourse de 20 000$.

À son troisième passage en piste, Toutant a quant à lui tenté un triple cork sur le big air. Le rider de 20 ans a cependant raté son atterrissage et n’a pu se rendre sur les rails, cédant la victoire à son compatriote. Son pointage de 63,9, obtenu pour ses deux premières descentes, lui a confirmé la deuxième place et une bourse de 10 000$.

« Je suis passé vraiment proche d’atterrir mon triple cork. J’ai simplement calé un peu trop dans la neige. Je suis vraiment content, car nous avons donné un super bon show et une deuxième place, c’est mieux que rien », a admis le gagnant de quatre éditions du Ride Shakedown, en 2006, 2009, 2011 et 2012.

Le podium a été complété par le Britanno-Colombien John Versteeg (Whistler, 23 ans) qui a récolté 52,9 points pour sa première et sa troisième descente. Il a mis la main sur une bourse de 5000 $.

Respectivement quatrième et cinquième, Matts Kulisek (Morin Heights, 27 ans) et Charles Reid (Mont-Tremblant, 22 ans) seront plus riches de 3000$ et 2000 $.

Les spectateurs en ont eu plein la vue tout au long de la journée avec une panoplie d’événements, dont la séance d’autographes de Snowboard Canada Magazine et le spectacle de la mi-temps, avec le nouveau segment des mini-pros, une activité qui a permis aux jeunes riders de 13 ans et moins de s’élancer sur le module de rampes. A suivi le spectacle de skateboard avec des skateboarders professionnels à la mini-rampe DC Shoes dans le village, où le skateboarder Patrice Tremblay a assuré les meilleurs trucs, dont un backside tail flip in, et a décroché les 2 000 $ qui étaient en jeu.

Pour une 12e édition, Patryck Bernier et Brendan O’Dowd de Dizzle Entertainment, producteurs du Ride Shakedown, ne peuvent que se réjouir de l’engouement que l’événement produit tant chez les riders en action, que chez les spectateurs. Plus de 20 000 personnes ont bravé le froid printanier aux cours des deux journées de compétitions pour assister à un spectacle haut en couleurs.

« D’accueillir autant de monde sur le site de compétition et dans le village de l’événement démontre que nous sommes devenus un incontournable. C’est gratifiant de savoir que la foule nous est fidèle et que le public répond à l’invitation d’aussi belle façon année après année! » a souligné Patryck Bernier.

En plus des nombreux Canadiens en compétition, le Ride Shakedown a reçu cette année des athlètes provenant des États-Unis, du Japon et de la Norvège.

Diffusions télévisuelles du Ride Shakedown 2013
Le Ride Shakedown 2013 au Mont Saint-Sauveur fera aussi le saut dans votre salon grâce à Vidéotron et à nos diffuseurs partenaires TVA Sports et Sportsnet. L’émission de 60 minutes Ride Shakedown – Les meilleurs moments 2013 sera diffusée le 13 avril, à 11 h 30, à TVA Sports et la version anglaise sur Sportsnet le 20 avril, à 17 h. Vous pouvez aussi consulter dès maintenant l’environnement dédié au Ride Shakedown au canal 900 ainsi que sur l’ensemble des plateformes illico télé, illico.tv, illico.tv sur iPad et illico mobile.sur demande où du matériel exclusif vous est présenté tel les émissions des meilleurs moments de 2006 à 2012 et les documentaires Ride Shakedown, Occupation : professionnel en snowboard et Le Ride Shakedown 10 ans plus tard. Pour ne rien manquer de ces diffusions, visitez le www.illico.tv/rideshakedown

Format unique de compétition
Ce qui distingue et fait le succès du Ride Shakedown, c’est avant tout son format de compétition, soit un happening décontracté et festif où les contraintes imposées aux athlètes sont minimales. Plongé au cœur même de l’action, le public bénéficie ainsi d’un spectacle enlevant et accessible. Au Ride Shakedown, les athlètes participent à une compétition de type slopestyle qui implique la maîtrise de deux disciplines distinctes : le saut (big air) et le module de rampes, un rail à textures différentielles qui n’est dévoilé que lors de la première journée de compétition, un moment très attendu des athlètes et des spectateurs. Si les athlètes professionnels invités constituent l’essence même du spectacle, les amateurs sont eux aussi de la partie et tenteront vaillamment de se tailler une place parmi les pros. Tous les hivers, de nouveaux talents sont découverts!

Jérémy Cloutier couronné au Coors Light Rail Jam
Saint-Sauveur, 5 avril 2013 – C’est sous un ciel ensoleillé que la 12e édition du Ride Shakedown présenté par Vidéotron a pris son envol au Mont St-Sauveur. Grâce à ses prouesses sur un module de rampes Vidéotron original et unique, Jérémy Cloutier, de Blainville, a été couronné lors du Coors Light Rail Jam. Les spectateurs étaient au cœur de l’action pour assister à sa victoire puisque des loges ont été intégrées cette année au module présentant quatre options de rampes.
Cloutier, âgé de 23 ans, a enlevé l’épreuve du Coors Light Rail Jam grâce à son Frontside 180 transfert to Switch Backside 360. « Je suis soulagé d’avoir réussi à atterrir cette manœuvre que je n’avais pas prévu de faire. Je suis un peu abasourdi », a admis le vainqueur, qui a mis la main sur une bourse de 5 000$.
Francis Bourgeois, de Trois-Rivières, a conclu au deuxième rang. Le rider de 22 ans mérite ainsi une bourse de 3 000 $. C’est Jonathan Truchon, de Chicoutimi, qui a complété le podium. L’athlète de 22 ans empoche quant à lui une somme de 2 000 $.
Parmi les 42 athlètes amateurs qui ont pris part aux qualifications du Coors Light Rail Jam, l’Ontarien Craig Goowelos (21 ans), de Oro-Medonte, s’est classé premier. Ce résultat lui a permis de rejoindre les professionnels invités à s’élancer en finale plus tard en soirée. En terminant deuxième et troisième, les Québécois Stéphane Fortier (22 ans), de St-Isodore, et Nickolas Seguin (20 ans), Gatineau, ont également accédé à la ronde ultime.
Les qualifications amateurs Oakley, donnant accès à la demi-finale de samedi aux trois meilleurs riders, étaient également présentées aujourd’hui sur le saut Empire et sur le module de rampes. Parmi les 41 concurrents, c’est le Shawiniganais Christopher Houle (19 ans) qui a terminé en tête. Craig Goowelos s’est encore une fois illustré en prenant le deuxième rang. L’Américain Cody Lee (22 ans), d’Ogden en Utah, a fini troisième et aura également la chance de se mesurer aux 40 riders professionnels inscrits aux demi-finales.
Le juge en chef Alexandre Auchu a été surpris par ce qu’il a vu lors du Coors Light rail jam de la part des concurrents. « La compétition était hyper serrée. Plus serrée que tout ce qu’on a eu à juger jusqu’à présent au rail jam du Ride Shakedown. Le niveau de difficulté du parcours était très élevé, mais les compétiteurs ont très bien su s’adapter. On ne s’attendait pas à voir autant de trucs difficiles et techniques. »
Pour ceux et celles qui ont encore de l’énergie, le premier Ride Shakedown Coors Light afterparty sera présenté ce soir, dès 22 h au Bar du Mont Avila.
La journée de samedi est à ne pas manquer! L’action commencera à 10h avec la pratique des athlètes professionnels qui participeront ensuite, à 13h, à la séance de signatures d’autographes Snowboard Canada. Venez rencontrer vos riders favoris avant qu’ils ne s’élancent en demi-finale sur le parcours tant attendu à compter de 14h45. Plusieurs activités seront présentées au village des partenaires qui a doublé en superficie cette année. La mi-temps des mini-pros sera présentée à 17h, une nouvelle activité qui permettra aux jeunes riders de 13 ans et moins de s’élancer sur le module de rampes. Le spectacle de skateboard de la mi-temps aura lieu à 17 h45 à la mini- rampe DC Shoes dans le village avec des skateboarders professionnels. Dès 19 h 30, la grande finale se mettra en branle au Mont St-Sauveur. Une fois que le gagnant sera couronné, tout le monde mettra le cap sur le Bar du Mont Avila où aura lieu l’afterparty Volcom du Ride Shakedown présenté par Coors Light.

Laisser un commentaire